AMA : bienveillance vigilante et résilience environnementale

Nous avons  choisi d’Agréger puis de Mutualiser les Activités humaines, non comme un mouvement mais plutôt comme un élan.

Ainsi vous trouverez sur tous nos sites la formule « élan AMA » pour désigner l’ensemble de nos activités, qu’elles soient issues de nos associations ou de nos sociétés ; l’ensemble poursuivant les mêmes buts de bienveillance économique et de résilience environnementale.

Pour l’élan AMA la responsabilité sociétale est le fruit d’une réflexion collective et de constantes évolutions. A travers ses actions, l’élan AMA souhaite activer des leviers de croissance durables, basés sur la bienveillance économique, l’innovation, l’éthique et la résilience environnementale. L’élan AMA œuvre dans l’intérêt de ses clients-actionnaires, de ses salariés et, dans une certaine mesure, celui des générations futures.

UN ENGAGEMENT FONDAMENTAL

L’engagement est centré sur le développement écocitoyen, le droit du travail, la protection de l’environnement et la lutte contre la corruption.

L’élan AMA apporte sa contribution aux 17 Objectifs du Développement Durable définis par les Nations Unies. Nous avons identifié 7 objectifs principaux en lien avec l’impact de ses activités.

Les 6 enjeux prioritaires de l’élan AMA en matière d’Innovation sociétale :

Conscient des responsabilités qui lui incombent, l’élan AMA entend agir selon une ligne stratégique claire, actif sur les questions de résilience environnementale, donnant une place centrale et bienveillante, sans naïveté, aux femmes et aux hommes des entreprises et associations constitutives de l’élan AMA, à travers l’innovation managériale , agrobiologique, scientifique et technique, tout en portant une attention particulière à ses clients-actionnaires et à la performance économique, gages de pérennité.

  • Gouvernance et éthique
  • Développement des collaborateurs
  • Économie circulaire
  • Énergies renouvelables
  • Traçabilité responsable​
  • Solidarité territoriale

La gouvernance de la Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) :

L’élan AMA adapte sa gouvernance en matière d’innovation sociétale afin de mieux prendre en compte ces enjeux et l’intérêt des parties prenantes dans ses décisions.

Nos principes de responsabilité

Tous les aspects de la responsabilité sociale sont liés et concourent à la qualité des relations humaines dans l’entreprise, propice au développement. L’élan AMAconstruira, année après année, un modèle social cohérent pour ses salariés en s’appuyant sur les principes suivants :

Faire progresser les conditions de travail et de vie des salariés
– Par le dialogue, construire un statut social attractif
– Développer un environnement de travail sûr
– Lutter contre les discriminations et favoriser la diversité
– Identifier et faire progresser les compétences internes

Compte tenu de la nature même des activités de l’élan AMA, nous veillons à limiter ses impacts sur l’environnement et mieux, à être des structures exemplaires et pilotes en matière de résilience environnementale.

Agir selon nos valeurs d’économie bienveillante, c’est aussi faire progresser nos pratiques quotidiennes vis-à-vis de nos actionnaires-clients, bien sûr, mais aussi de la société (fournisseurs, territoires d’implantation, secteurs d’activité), avec un but corollaire, celui de nous impliquer et  partager nos pratiques. L’élan AMA s’engage ainsi à :

Satisfaire ses clients-actionnaires par un fort niveau de qualité produit et service
Appliquer une politique d’achats responsables concrète et partagée
Contribuer au développement local dans les territoires d’implantation
Créer et distribuer la valeur économique
Exercer une influence responsable

L’être humain a besoin de manger, d’amour, de rêves, d’un toit. Pour manger il faut travailler. Autant travailler en exerçant une activité justement rémunérée, sans cupidité. Autant travailler en harmonie avec les autres. Autant travailler en donnant des avantages à autrui. Certains disent que cela donne de la dignité, de la joie.  Essentiels !  Autant travailler pour tenter de réparer les dommages que l’humanité a provoqué ces dernières décennies.

Travailler en apportant des avantages à autrui, en restaurant les équilibres fragiles de la nature, en cherchant toutes les opportunités d’occupations rémunératrices ; tout cela mène à des connaissances nouvelles à partager entre tous pour le bien de tout et de tous.

Cela s’appelle un idéal. Nous le revendiquons comme guide de vie, de décisions bienveillantes et vigilantes envers autrui et résilientes au plan environnemental.

Nous avons donc choisi d’Agréger puis de Mutualiser les Activités humaines, non comme un mouvement mais plutôt comme un élan.